football: Marvin Martin … que devez-vous travailler ?

Marvin Martin, … un joueur qui semble à la recherche de son meilleur niveau…  Explications et proposition….

Le contexte de Marvin Martin, lu dans la presse…

En juin 2012, un des plus jeunes représentants de l’équipe de France à l’Euro , Marvin Martin partait de Sochaux pour 12 millions d’euros, bonus compris, , direction le club de Lille. Meilleur passeur de la saison 2010-2011 (17 passes) avec Sochaux, Lille comptait sur son talent pour « remplacer » Eden Hazard.

Février 2013, depuis le début de saison, Martin n’a effectué que peu de passe décisive en Ligue 1. Son influence sur le jeu lillois a souvent été insuffisante, voire inexistante aux dires des experts.

Plusieurs changements tactiques imposés de poste (de meneur de jeu à ailier droit, avant de s’installer en relayeur au sein du traditionnel milieu à trois du LOSC), et une blessure , aux adducteurs en début de saison, freinent  son intégration.

Il peine à s’imposer malgré une bienveillance du club  « Sa qualité va au-delà de ce qu’il a produit jusqu’ici. On n’est pas inquiets, car tout est réuni. Marvin a du talent et a conscience de la situation. Il n’est pas à l’ouest, pas béat devant ce qui se passe. En fin de saison, au plus tard, ce sera réglé. (…) Marvin doit se convaincre de tout ce qu’il peut nous apporter, et se persuader qu’il peut prendre les commandes. (…) Il a surmonté des situations difficiles dans sa carrière et sa fin de saison à Sochaux, où il a aidé à maintenir le club en L 1, nous a confortés dans l’idée qu’il avait un gros mental », avait confié le  ex-directeur général du club Frédéric Paquet.

Comme Rudi Garcia. « Il est de mieux en mieux. Sa coupure (20 septembre-20 octobre) lui a fait du bien. Il a pu faire une vraie préparation athlétique. Il aime se dépenser et courir et, quand il est mieux physiquement, il est plus lucide pour exploiter sa vision du jeu. Il doit retrouver son caractère décisif, et ça peut venir vite. Aux attaquants de lui donner des solutions. À lui d’être plus proche d’eux et de la surface. »

Patience admis par Rudi Garcia le coach,

«Il faut du temps pour les grands joueurs. On a vu l’exemple de Gignac avec Marseille. Il faut savoir être patient avec ce genre de joueurs» dit Rudi Garcia

Martin apparait en retrait, timide. Loin du meneur de jeu influent des années sochaliennes, avec une impression d’être perdu sur la pelouse, se contentant le plus souvent de jouer vers l’arrière.

mais changement exigé

«Il faut qu’il prenne plus de responsabilités. Il va le faire mais pour l’instant, je le trouve presque trop altruiste. J’ai envie qu’il tente plus, quitte à ce qu’il y ait plus de déchets dans son jeu». Rudi Garcia

la patience a ses limites , confrontation publique de son coach

« Bon sang, Marvin, tu es international ! Il faut augmenter ton niveau de jeu. Tu vas te réveiller, oui ou non ? », s’est d’ailleurs emporté le coach lillois lors du match de coupe de France contre Plabennec, rapporte L’Équipe.

« Quand on attend plus de ses joueurs. Il faut parfois les bousculer pour qu’ils se révoltent. Tous les ressorts psychologiques sont bons pour qu’il y ait une réponse sur le terrain. A partir du moment où on est juste, ils acceptent, surtout un garçon intelligent comme Marvin. Si ça peut lui permettre  de trouver un peu de motivation supplémentaire, ce ser bien pour lui et l’équipe  » Rudi Garcia

« Il a eu l’impression qu’il avait moins besoin d’imposer son leadership technique qu’à Sochaux. Il s’est un peu effacé. Il faut qu’il comprenne qu’il peut avoir autant de responsabilités ici qu’il en avait là-bas. Il a mon soutien, il sait que l’équipe a été en partie bâtie pour lui donner les clés du jeu. Ça doit lui donner confiance », espère Garcia.

Flop, arnaque, trop cher ?

Lille a-t-il réalisé l’un des plus gros flops en s’offrant le joueur le plus cher de l’histoire du club ? Ancien coach de Martin à Sochaux, Francis Gillot se veut rassurant. « Lille ne s’est pas trompé. Ce n’est pas une arnaque. Il est allé en équipe de France, le talent, il l’a. Il est juste dans une mauvaise passe. »

Mais comment en est arrivé là ?

«On attend plus des joueurs de talent et il en fait partie. A part insister, travailler, jouer sur des ressorts psychologiques, physiques, techniques tactiques, il n’y a rien d’autre à faire», lâche un Rudi Garcia un peu démuni. Car l’entraîneur lillois ne comprend pas comment le talent du joueur a pu disparaître en six mois.

le changement de club ?

« Mais ça ne m’étonne pas. C’est difficile de quitter son club formateur où tu es dans un cocon pour aller dans une équipe plus ambitieuse. C’est d’ailleurs  souvent le cas pour ceux qui sont partis de Sochaux comme Pedretti, Monsoreau ou Frau par exemple. Il faut une saison d’adaptation», explique l’ancien gardien de Sochaux Teddy Richert

Manque de prise de responsabilité ?

« Le talent, il l’a, et chacun joue avec sa personnalité. Mais il y a un moment où c’est aussi une question de prise de responsabilité. Quand vous brillez dans votre club formateur et que vous arrivez au LOSC, un club qui joue le top 5 et où il faut prendre ses responsabilités, car l’équipe a bien tourné les années précédentes, c’est compliqué » explique l’entraîneur de Lille.

Excellent dans cet exercice, Marvin Martin laisse souvent le ballon à Dimitri Payet, malgré les consignes de Garcia. «Je l’ai désigné pour tirer les coups de pieds arrêtés et ça n’arrive pas. Il doit s’imposer». Il et l’équipe ne ne suivent même pas les consignes du coach. «Ca dénote le fait qu’il s’efface trop par rapport aux événements. A lui de prendre la dimension qu’on lui prête».

Que faire ?

Recadrage physique avec des séances individuels supplémentaires, « pour retrouver du jus, de la percussion » dixit Rudi Garcia

Technique et Tactique, laissons cela aux experts et à son coach.

La dimension psychologique… à part lui filer un coup de pied au derrière, lui infliger une adresse publique de son manque de prise de responsabilité, et penser que cela sera suffisant, il y a peut être autre chose à faire en matière de psychologie…

 Une proposition 

J’imagine de rédiger après une premier entretien le contexte de Marvin Martin:

Marvin Martin a été  attiré par un nouveau challenge sportif et le projet ambitieux d’un club reconnu.

Actuellement, il vit une période difficile avec un niveau de jeu médiocre, à ses dires,  en match et un apport insuffisant, aux dires de son entraineur et de son club. On lui reproche son manque d’impact sur le jeu. Il vit mal cette baisse de régime par rapport à son niveau de l’année dernière, et perd une partie de sa confiance en lui.

Il vit mal, comme un rejet et comme un manque de confiance, cette adresse publique de son coach de son manque de prise de responsabilité, comme « si je le faisait exprès… » dit-il.

Une des spécificités de son poste de meneur réclame de la confiance et un savoir faire en travaillant ensemble avec ses partenaires.

Mais chaque match est devenu difficile à vivre, avec un grand sentiment de manque… et lui fait même perdre l’envie et le plaisir de l’entrainement, fait peu habituel chez lui. Il devient presque résigné…

En effet, habituellement, il est plutôt travailleur, développant ses spécificités techniques de poste par un travail acharné. Il a beaucoup de plaisir à se dépenser et donner 100% à son football, mais actuellement il évoque cette perte de confiance en lui.

Il évoque aussi cette difficulté de vivre au côté des autres joueurs, sans devoir faire subir aux autres ses états d’âme… comment en parler pour extérioriser ce mal être? Il rencontre peu ses partenaires en dehors, et parle de peu d’intimité avec les autres cadres de l’équipe.

Il connait bien le manager du club et l’entraineur qui lui fait confiance jusqu’à ce jour, mais il n’a pas suffisamment développé de contacts de travail avec eux pour exprimer ce passage difficile.

Il parle aussi d’un club avec un système de vie différent de celui de ses précédents clubs, plus impersonnel.

Soucieux de donner le maximum et de se montrer exemplaire, il est frustré de ne pas pouvoir montrer son potentiel à ses nouveaux coéquipiers et à son club. Il voudrait montrer ses qualités de travailleur, son caractère de battant, son état d’esprit de leader par l’action et son ambition pour aider son club et construire son projet personnel (rêve de poursuivre en sélection nationale).

Il parle de cette sensibilité forte à cette situation –  qui le rend plus anxieux et  (trop) attentif à l’absence de reconnaissance– il parle de manque de repères et de manque de signes de reconnaissance de l’entourage professionnel qui pourraient mieux le guider et le soutenir dans ces moments difficiles.

Il confie vouloir travailler sur cette sensibilité, perçue comme trop forte.

Il expose la volonté d’inverser la tendance pour exercer une influence sur son environnement : adopter la meilleure attitude possible, rester concentré et ne pas céder au découragement.

De plus, il a évoqué des progrès à faire sur des plans personnels intimes et relationnels et l’envie de pouvoir plus en parler ouvertement pour les comprendre et les travailler.

Il veut vraiment trouver des solutions pour passer ce moment difficile et revenir plus fort et conquérir une place de titulaire et plus de temps de jeu.

Il veut mettre toutes les chances de son côté pour atteindre son objectif de progression. Pour cela, il est prêt à envisager un accompagnement

si intérêt  de sa part?

En cas d’intérêt  de sa part, je lui proposerais un accompagnement individualisé en « Accompagnement Mental et Performance – Optimisation du Mental»,

Face à la pression et au stress dégagé par une situation difficiles et mal vécue, comment optimiser ses batteries : mentale, émotionnelle et physique ? Comment développer et exploiter toutes ses capacités ?

Créer un lieu de parole privilégié pour éclairer le joueur sur son propre fonctionnement et l’aider à la mise en place de changement de comportements utiles dans la durée pour son projet professionnel.

Je propose un regard neutre et compétent sur ses points forts, ses points à améliorer, ses freins aux changements, ses mécanismes de résistance, de l’aider à trouver ses propres solutions dans son environnement professionnel.  Cet espace permet entre autres de pouvoir exprimer ses émotions, d’entendre la façon dont un tiers voit le problème, d’apprendre des méthodes et des concepts,  de recevoir un éclairage différent ou un recadrage, d’être interrogé, d’être questionné, ou encore d’être stimulé pour trouver de nouvelles options.

Les objectifs seront consacrés à la gestion de soi pour apprendre à :

1          Mieux se connaitre, ses forces, ses freins, ses blocages – prendre conscience de ses pensées limitantes, ses émotions parasites et son cercle vicieux personnel négatif – apprendre à créer un cercle vertueux de réussite.

2          Mieux percevoir la globalité de la situation mal vécue – recadrer et optimiser ses ressources et son temps pour mieux la vivre et anticiper. Mieux comprendre les processus de reprise de confiance et de renforcement de la force mentale, pour être dans l’action et le travail.

3          Améliorer sa capacité de résistance au stress, avec renforcement mental et émotionnel : Mieux se contrôler : gérer ses émotions, utilisation des rituels de reprise de contrôle et soupapes d’évacuation.

4          Mieux comprendre ses sources de recharge et identifier outils et méthodes pratiques de récupération sur les 3 plans mental, émotionnel et physique.

5          Mieux comprendre les différents modes de communication associés à son profil de personnalité et apprendre à « ouvrir la porte de l’autre ».

6          Repérer les jeux relationnels et favoriser une économie de signes de reconnaissance positive.

A suivre

Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article, publié dans football, mental game, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s