Le sort des repentis 

Jean christophe Collin dans l’Equipe du 26 juillet à évoqué le sort des repentis de l’athlétisme.

 Ceux par qui la vérité est parvenue à percer les murs du silence et des intérêts nationaux… Ceux qui ont décidé de casser notre rêve d’un « sport  de haute compétition propre », ceux qui maintenant se terrent pour ne s’être pas tus … , ceux qui comme d’autres, avant dans d’autres sports, avaient osé dénoncer de système de triche, et que l’on avait ignoré… L’impasse du « repenti » …ou la fatalité du dopé, ou comment un homme ou une femme qui a décidé de changer ne peut échapper à son destin. Tricheur à vie.. Le message est clair pour les dopés, si vous l’êtes, vous n’avez pas intérêt à dénoncer car vous serez rejetés de toutes les parties.  Qu’avez vous à gagner? À part de sortir du remords et de la culpabilité du tricheur….Mais comment saurons nous ce qu’il se passe, si on se coupe de ceux qui savent, car ils sont si près et ils ont des preuves … Il me semble impossible de connaître pleinement un phénomène clandestin et donc de lutter efficacement contre celui-ci sans information venant de l’intérieur…

Le statut des repentis…? Un sujet à débattre par les sportifs eux même, me semble-t-il. Tolérance zéro ou aménagement… Un sujet qui va peser sur les nouvelles dénonciations pour que le sport reste le plus propre possible…

« Le CIO a donc préféré avoir tort avec la forte Russie et son poids dans les instances sportives que raison avec la frêle Ioulia Stepanova. Cela n’incitera pas, contrairement à ce qui est dit, d’autres lanceurs d’alerte à dénoncer d’autres scandales. Car les époux Stepanov ont tout perdu. Ils sont persona non grata en Russie ­ « l’ériger au rang d’héroïne, c’est nous cracher à la figure », s’est exclamée hier la perchiste Elena Isinbaeva ­ et ils sont rejetés du monde olympique.

Lorsque nous leur avions rendu visité au printemps, après qu’ils ont dû quitter l’Allemagne où ils n’étaient pas en sécurité, ils n’étaient guère optimistes sur le sort olympique de Ioulia. « Le CIO choisira-t-il de suivre les idéaux de la charte olympique ou suivra-t-il des considérations politiques ? », s’interrogeait Vitaly, ancien membre de l’agence russe antidopage. Il a désormais la réponse. On savait que, depuis des semaines, Thomas Bach communiquait avec le président Poutine lui-même via des intermédiaires. Des enjeux qui dépassent le sort d’une petite athlète, quand bien même a-t-elle eu le courage de dénoncer un système de dopage organisé. Heureusement, des athlètes, comme le champion olympique allemand du disque Robert Harting ou l’ancienne championne du monde américaine du 100m Lauryn Williams, ont considéré, eux, que les Stepanov avaient servi l’esprit des Jeux et ont lancé une campagne de financement (*) participatif pour les aider financièrement. »

(*)www.ibelieveinyou.ch

Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article a été publié dans news. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s