Kristina Mladenovic : Profil haut … trop haut ?

Kiki, alias Kristina Mladenovic, se fait un nom… dans le tennis français… tout d’une grande… par sa taille : 6,1 ou 1,85m… son hérédité : Son père Dragan et sa mère Dzenita ont représenté l’ex-Yougoslavie, respectivement en handball et en volley-ball… Ses résultats chez les juniors : Kristina Mladenovic est championne du monde junior en simple filles en 2009. …Bonne en doubles : 28e mondiale.

Elle progresse régulièrement et après avoir passé 2 tours au dernier US Open, elle vient de franchir son premier tour en 2013 en Australie.

Elle est actuellement 98e après avoir obtenu en meilleur classement de 76e en fin 2012

Comme elle est née en 1993… elle a encore moins de 20 ans, alors Christine Thomas lui a posé des questions pour faire son article dans l’Equipe du 16 Janvier…

Optique : « les jeunes de vingt ans ou moins », il y a en encore 9 encore en lice dans la tableau, alors comme Kiki les a joué toutes, elle les connaît  toutes…elle peut en parler du haut de ses 20 ans.

Extraits :

Sloane Stephens 25e mondiale et 19 ans

« La dernière fois que l’on s’est affrontées à Wimbledon, j’avais gagné 0 et 1 ; je n’ai jamais perdu contre elle. En ce sens, j’ai un petit avantage psychologique. Je pense qu’elle va s’en souvenir mais elle a beaucoup progressé »

Laura Robson 53e et 18 ans

« Talentueuse, mais dans le tête, je ne sais pas si elle a la hargne, la gnaque. Je l’ai battue en lui mettant 0 au 3e set en revenant de blessure à la Hopman cup. Elle est mentalement encore un peu fragile »

Caroline Garcia 163e et 19 ans

« Elle a un énorme potentiel et toutes les qualités dans le secteur du jeu. J’espère qu’elle sera entourée des bonnes personnes pour les exploiter. Elle est aussi encore un peu immature. Elle manque de lucidité et de contrôle sur elle-même pour s’en sortir dans les moments difficiles »

Et d’elle même, 98e et 20 ans

« Je me mets dans le top 5 ! C’est drôle car en Juniors j’étais au dessus de toutes ces filles puisque j’étais la numéro 1mondiale ; Mais c’est du passé. Je l’ai ai toutes dominées puis chacune a eu son chemin. Mais même si je suis moins bien classée sur le papier, je garde l’avantage psychologique de les avoir battues, et je préfère être dans cette position »

Bien sûr j’ai repris des extraits, qui ne me plaisent pas, car je les trouve trop dans le jugement pour une  déclaration à la presse. Surtout pour des comparaisons entre joueuses. Cela demande plus de respect … plus d’humilité… plus de «non-dits volontaires». La retenue est utile…. On ne dit pas tout… heureusement !… même si parfois comme dans l’affaire Camaret, les « gens qui savaient »,  auraient du parler… mais je m’égare…

Revenons à Kiki.

Des questions me viennent à l’esprit…

Est-elle vraiment « redescendue » de son passé de junior ? trop de référence au passé et à ce temps qui n’existe plus…elle le dit, le pense t’elle vraiment ?

Ne devrait-elle pas, au lieu de jouer à la  «consultante» ou à la «journaliste», juste penser au terrain et à progresser ? Moins de paroles, moins de jugement sur ses « collègues adversaires », … et plus de résultats… je ne pas vu beaucoup de joueurs être aussi  volubile et critique aussi jeune  … il a généralement plus de réserve dans les commentaires…

Erreur de jeunesse… d’un d’interview-piège pour une jeune joueuse qui a tout à prouver ? Excès de confiance pour une joueuse qui n’a pas fait le deuil de ses années juniors ? utilisation de la Méthode Coué, en étant ultra-positif et se répétant ce qu’elle voudrait qu’il arrive ? (Mais alors pourquoi alors dénigrer ses adversaires ?)

Je pense qu’il y a un travail média à faire avec cette jeune joueuse prometteuse, sur laquelle repose beaucoup de l’avenir du tennis français féminin… car la relève se fait attendre… je lui souhaite une grande réussite à la hauteur de ses ambitions.

En attendant

« Celle qui ne m’a jamais battu » Sloane Stephens  bat Kristina Mladenovic 64 63, après un match  « pas du haut niveau » dixit Kiki

Laura Robson, « la faible mentalement, » bat Petra Kitova (8e mondiale) au 2e tour, avec une bonne maitrise des moments chauds 11/9 au 3e set, puis perd au tour  suivant sur Sloane Stephens.

La même Sloane Stephens vient d’accéder au ½ finale en battant Serena Williams … «elle a beaucoup progressé ». Bien vu, Kiki !

Je pense que Kristina Mladenovic  est une jeune fille « en confiance » et prêt à tout pour être la meilleure joueuse de tennis possible… mais quand il s’agit de la presse, et de parler de ses adversaires, souvent « Il est bon de parler et meilleur de se taire.  » a écrit Jean de La Fontaine

« Savoir parler a toujours été savoir se taire, savoir qu’il ne faut pas toujours parler » Octavio Paz – prix Nobel de littérature 1990

Commentaires après match de Kristina Mladenovic en Australie
Après le 2e
« Il faisait extrêmement chaud, hyper lourd, explique Kiki. Mes sensations n’étaient pas au top. C’était particulier car Sloane et moi, on se connaît très bien. Résultat des courses : un match très moyen des deux côtés qui s’est joué à plein de petits détails. Elle a mis un faux rythme dans le match, c’était inattendu. C’était pas du haut niveau, il y avait très peu d’intensité, et on arrivait pas à se mettre dedans. Au premier set, je mène, j’ai un break mais elle court bien et elle a un peu de réussite pour revenir. Au second, je mène aussi puis elle revient et gagne. C’était mon deuxième match de la saison alors qu’elle avait déjà joué à Brisbane et Hobart. Mais je suis un peu frustrée car c’était un deuxième tour de Grand Chelem et j’aurais pu la battre en deux sets. On gagne des matches en jouant mal. Aujourd’hui, celui là, c’est elle qui l’a gagné. »
Après le 1e match
« Je joue une fille très solide, une amie de longue date que j’ai jouée un paquet de fois en junior. En plus, c’était mon premier match de la saison, suite à mon inflammation à  l’avant bras. J’ai repris il y a dix jours et je ne savais pas à quoi m’attendre. Je suis très heureuse de m’être sortie d’un premier tour de Grand Chelem. Il y avait la manière même si je peux encore élever mon niveau. Je fais un premier set solide. Au second, elle s’accroche, elle monte son niveau de jeu et j’ai un petit coup de mou avec la chaleur et l’enjeu. Jusqu’au final, c’est une belle bagarre. Je mène 5-2 mais je ne gâche pas mes occasions. Elle s’est bien bagarrée et j’ai donné tout ce que j’avais jusqu’au bout de mes tripes. A partir de 5-5 au troisième, je crampe des doigts, sûrement à cause de l’immobilisation de mon avant bras pendant quinze jours. C’était vraiment handicapant car j’étais bien dans ma tête, j’avais toutes les armes, la bonne tactique, la lucidité mais je ne pouvais pas tenir la raquette ! Je suis super fière de m’en être sortie quand même. »
Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article a été publié dans Tennis. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s