Le jeu des All Blacks…

Les All Blacks sont favoris de leur « Coupe du Monde » … Archi-favori…comme pour chaque compétition… et pourtant depuis 1987, au pays du Long Nuage Blanc, rien !

… le Jeu des All Blacks… impressionnant , mais efficace ?

5 Mondiaux et 24 ans de disette (toujours stoppé par l’Australie, l’Afrique du Sud ou encore  la France, ils ne seront que  3e, 2e, 4e, 3e et battu en quart en 2009, pour les plus mauvais résultat en coupe du monde) ;

Sont ils prêt  ?

Quelle est la philosophie de leur jeu ?

Manque t’il toujours d’un  leader ?

Et la Pression ? Ils connaissent bien!

Capable de pratiquer un jeu spectaculaire collectif, fait de mouvement, de soutien perpétuel, de dynamisme, d’intelligence de jeu, d’initiative et de discipline… ce pays de 4 millions d’habitants a une passion ancestrale pour le rugby à 15.  Ces All Blacks ont un fond de jeu solide…comment font-ils pour amener des joueurs si talentueux et de garder une façon de jouer si efficace et si typique ?

Les Springboks sont connus pour le combat. Puissance et bataille des avants…les français pour leur « french flair » un mélange de … ? on y reviendra…

Les All Blacks ont toujours voulu pratiquer un jeu que je qualifierais d’« avant gardiste  dans la continuité» , avec toujours le souci d’une grande maîtrise des fondamentaux et de la conquête,  cette façon si particulière de soutenir son joueur qui a le ballon allant au contact, en créant cette  véritable « flèche  noire pénétrante » qui piétine les adversaires tombés ;

Grande maitrise de l’esthétisme efficace, avec des gestes dénudés de mouvements parasites, trop synonymes de lenteur. Ils veulent de la vitesse pour surprendre leurs adversaires. : passes, courses, mouvements fluides. Ils s’y entrainent beaucoup, avec les « skills », répétitions d’exercices simples , toujours effectuées avec concentration et équilibre.  « la précision des gestes s’impose »  mais comme le décrit bien Richard Escot, dans son merveilleux livre Rugby Land », « les secret des All Blacks c’est le sens collectif, quinze évoluant comme un seul… » comme souligne la légende* de la coquille du Daily Mail début du siècle qui , aurait à la suite d’une erreur typographique qualifié de « all blacks », au lieu de la référence du journaliste qui lui avait écrit « all backs » (tous arrières ou tous trois-quarts) en hommage au jeu de mouvement de leurs avants.

Il y a dans le jeu All Black « cette modernité à toujours revenir aux vertus du passé, ce balancier qui oscille d’un bord du terrain à l’autre dans le sens de la largeur, étirant les lignes adverses jusqu’à ce qu’elles cassent, cette façon qu’ils ont de s’engouffrer dans l’espace soudain laissé béant comme s’ils étaient plus nombreux que leurs adversaires aspirés dans un goulot. »

Et cette occupation du terrain avec cette « marée noire » qui avance … sortir la balle avec vitesse sur l’extérieur…

Graham Henry, l’actuel sélectionneur, précise que « les All Blacks ne changerons jamais totalement de style de jeu. Parce que le peuple Noé zélandais est exigeant. Gagner ne lui suffit pas. . . .gagner à dix simplement pour gagner, n’est pas possible, cela ne correspond pas à la philosophie globale du pays » .

Graham Henry est pragmatique, peu enclin aux essais de dernière minute…  « on ne peut pas basculer d’un système de jeu à un autre en trois match. C’est inutile et ridicule. Nous avons choisi un système de jeu et nous nous y tiendrons. » certes, peut être prévisible, mais cela aussi permet des associations de joueurs, qui jouent ensemble depuis des années et se connaissent sur le bout des doigts. Il est difficile de briser des associations qui marchent…

Graham Henry  a la conviction que « l’équipe qui pourra garder le ballon sans passer par le sol ou utiliser le jeu au pied sera championne du monde… passer par le sol tue une attaque… »

le jeu All Black  exige une vitesse d’exécution, certes il y a aussi des temps plus lents dans les phases au sol, et la solidarité collective fait loi, mais il y a toujours  ces accélérations collectives de passes rapides, qui déstabilisent les défenses, qui les étirent, et les font reculer, avant de les franchir par les qualités individuelles de chaque joueur…

l’Equations du jeu All Black énoncé par Charlie Saxon et Fred Allen –dans les années 50 :  la règle des 3P

Position, Possession, Pace. (Placement, conquête, rythme.)

  • Ne pas lâcher le ballon une fois conquis,
  • rythmer l’affrontement par des transmission rapides,
  • se placer de façon à créer le surnombre…

simple., non ? mais comme le souligne un des grand capitaine All Black, Wilson Whitenay « le rugby évolue, les règles changent. Mais les grandes équipes sont toujours celles qui réalisent à la perfection les choses les plus simples. »

Graham Henry qui se méfie énormément des Français… doit être songeur… lui qui est calé sur une conviction forte que le schéma tactique est primordial, la façon de joueur est accepté, validé par tous,  et surtout pratiqué et repratiqué… « chevillés au corps de tout All Black »… il doit se demander, Graham,  comment font ces Français pour être si bon, avec une telle organisation et des choix de jeu imprévisibles? Comme le décrit Richard Escot encore Notre French Flair français…  « plus désordonné, pas d’autre solution que de briser les carcans…c’est tenter l’impossible pour l’emporter ou du moins finir en beauté  » , d’ailleurs cela marche assez bien. Les français ont habituellement de bons résultats en coupe du Monde : 2e, Quart, 3e, 2e, 4e, 4e… manque juste une victoire…

Quelle liberté de jeu , des changements de postes, de sélection qui tourne comme un loterie ….… mais en prendre tant de liberté si près du but ? comment font-ils , ces français? Mettre Parra en 10 juste avant les échéances tant attendus depuis 4 ans… ? le roulement fait du bruit…

On pourrait reprendre comme conseil la phrase de Jean Pierre Rives dans son livre Bestiaires, reprenant une phrase de Jean Lucien Lagau, « votre audace y mettra de l’ordre »… wait and see… les français sont imprévisibles…

par ailleurs, je pense que Graham doit être centré sur son équipe et ses choix, et peu dispersé à s’occuper des autres…. Et juste être prêt à la Pression de tout un peuple…juste donner à ses leaders de terrain, l’âme des guerrier All Black de jadis… celui qui lui manque parfois dans les phases décisives des matches de Coupe de Monde depuis 24 ans…

Souvent l’équipe All Black, celle qui ne gagnait pas, manquait de « leader réactifs »  sur le terrain pour remettre de l’ordre dans cette belle mécanique huilé… souvent les All Blacks ont eu besoin de leader charismatique, souvent fort en gueule, un brin autoritaire, des Lochore, Mourie, Fitzpartick un moral d’acier  … ceux qui préparaient aux combats, pour que chaque joueur « n’attende aucune aide extérieure sur le terrain ».

Le leader ne se trouve pas parmi les forts en communication…  une bonne élocution, des prestations médiatiques, une belle gueule, …n’ont jamais fait un leader qui va être écouté… sera un leader suivi celui dont la personnalité conquérante « transpirera » de ses actes… avec aussi des qualités de d’adaptation à une situation inattendue,  ou à un environnement hostile,  … qui sera ce leader néo-zélandais, qui a manqué cruellement en 2007 ?

l’enjeu est peut être là pour Graham Henry ?

qui se prépare avec humilité

« Nous sommes prêts, pas invincible »

références

Midi Olympique magazine 6/09/2010

Midi Olympique magazine 5/09/2011

Rugby Land , Richard Escot, ed. Philippe Rey

Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article, publié dans news, rugby, team building, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s