Je suis content pour la réussite en Coupe Davis

 

Je suis content pour la réussite en Coupe Davis. Un belle récompense.
 
La France en finale.
Opiniâtre et constant dans leur quête du Graal, l’équipe de France est brillante, montrant des valeurs et des comportements dont nous sommes tous fiers. Bravo Guy, Lionel et tous les joueurs. Nous serons avec vous pour la finale en Serbie.
 
J’en profite pour dire un grand bravo aux équipiers qui mettent souvent leurs carrières en parenthèses, privilégiant l’esprit de la coupe plutôt que leurs réussites individuelles…
Nadal, Federer* (voir ci-dessous) … ne le font pas, préférant se reposer plutôt que risquer blessure et trop plein de tennis… cette année, Nadal absent à Clermont, et Federer absent lors des 2 matches de la Suisse. C’est leur choix … les français nous montrent qu’ils rendent bien a leur fédération et au tennis français en général, qui les souvent soutenus le long de leur parcours.
 
Nous aimons l’équipe de France. Nous aimerions aussi que cette compétition, crée en 1900, avec aujourd’hui plus de 140 nations qui se disputent le célèbre Saladier d’argent, soit plus représentative du meilleur de tennis. La Coupe Davis est une de ces parenthèses singulières qui plie pour une semaine les egos les plus introspectifs du tennis – sport individuel- aux contraintes du collectif. Mais aujourd’hui, elle est désertée par les meilleurs, et cette merveilleuse épreuve éprouve des difficultés à se renouveler.
Depuis 1981, l’élite a été réunie en un Groupe mondial, l’équivalent d’une première division regroupant seize pays : 4 matches pour la gagner. La formule est inchangée (4 simple et 1 double) depuis sa création. Les spécialistes souhaiteraient  qu’elle se joue tous les 2 ou 4 ans, comme une coupe du monde… est ce que cela permettrait que les meilleurs la jouent ? … mais tout cela restera un vœu pieux, la fédération internationale n’y est surement pas favorable… trop fier de son « bijou », elle n’est pas prête à changer son épreuve annuelle.
 
La France aime la Coupe Davis.
Sur 63 éditions, elle a gagné 3 fois depuis l’après guerre, en 91, 96 et 2001. Finaliste 3 fois en 82, 99 et 2002.
10 autres pays ont gagné aussi : Les Etats-Unis, L’Australie, L’Afrique du Sud, la Suède, l’Italie, la Tchécoslovaquie, l’Allemagne, la Russie, L’Espagne, la Croatie.
 
En 2010, La France est 7e au classement de la coupe Davis édité par la fédération Internationale, et basé sur les 4 derniers résultats. Derrière l’Espagne, la République tchèque, l’Argentine, la Russie, les États-Unis et ….la Serbie, notre futur adversaire en finale.
 
Cette réussite montre la profondeur de ce réservoir français, qui autorise notre sélectionneur de choisir la meilleure équipe, quel que soit l’état de forme, ou le choix de la surface, quel que soit les blessures des potentiels leaders, il y aura toujours un joueur français pour relever le défi de l’équipe de France. Nous l’avons vu ce week-end, en l’absence de Tsonga et de Benneteau, les confirmations de Llodra, Monfils et Clément, qui auraient pu être considérés comme des doublures de luxe et qui sont devenus les leaders d’une équipe conquérante et victorieuse.
 
Fier de représenter la France, même hors équipe, nous avons vu aussi les équipiers du week-end, Tsonga, Benneteau, Gasquet, être près du court, pour encourager leurs camarades.
 
Le tennis français masculin a du potentiel, certes il lui manque la dernière marche…celle des grands Chelems… 3 victoires en 330 Grands Chelems depuis 1946. …surement trop peu pour une nation, qui se veut a la pointe du tennis… mais la coupe Davis est une belle satisfaction collective, que nous pouvons partager.
 
Cela ne remplacera la redondante question, sans réponse du comment faire pour qu’un français remporte de nouveau un Grand Chelem ? Au commande depuis plus de 30 ans, espérons que nos dirigeants et nos spécialistes arriveront à trouver la solution… et autre chose que la phrase tarte à la crème « on né champion »…
 
Allez les bleus
Avec vous,
Pour une nouvelle victoire, et un titre.
 
 
* Federer, Nadal et la Coupe Davis : les Priorités
 
Federer
« Les gens doivent comprendre que c’est impossible de tout faire…moi je considère qu’un tour de coupe Davis équivaut à retirer automatiquement un master 1000. Et moi je ne suis pas prêt à cela. Je privilégie encore mes choix individuels. Le moment viendra sans doute pour ça changera.
Est-ce que les gens préfèrent que je joue la coupe Davis que je batte les records des titres en Grand Chelem ? Est ce que les suisses ne préfèrent pas avoir un numéro 1 mondial ? Si je joue et je le paye plus tard au classement, on ne manquera pas de me dire « Ah, Ah tu n’es plus numéro 1 ! »
Source L’Equipe – janvier 2010
 
Nadal
Rafael Nadal a choisi de faire soigner son genou droit après Wimbledon. «C’est une obligation. Je le regrette pour mes coéquipiers et pour Albert Costa (le capitaine)… J’ai parlé au président de la Fédération et au capitaine pour leur dire que (si je jouais la Coupe Davis) je n’arriverai jamais jusqu’à l’US Open. Je dois être prêt pour la fin de saison car mon but est de finir à la place de n°1.»
Source L’Equip.fre – juillet  2010
 
Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article, publié dans général, news, Tennis, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.