Tour de France 2011… un Tour de Valeurs, essentielles pour vivre le sport de compétition.

A la question de savoir s’il avait eu des moments de doute où il se voyait perdre le Tour de France, Cadel Evans, le nouveau vainqueur de la grande boucle 2011, a déclaré « beaucoup… ». Même s’il a préparé avec minutie son objectif majeur de cette année, la concurrence, les circonstances de l’étape, les imprévus, les « bonnes ou mauvaises jambes » quand la course le demande, … toutes ces péripéties qui auraient pu décidé d’un autre sort. Il le sait, lui le malheureux, second de précédents Tours en 2007 et 2008, que rien n’est décidé d’avance dans le sport.

C’est dans les détails, jour par jour, semaine après semaine, dans une longue construction, que l’on passe de rien à tout, en passant la ligne en vainqueur. Encore plus sur des compétitions longues, 20 étapes, comme un championnat, le souci du détail est très présent. Réussite en jaune passée par une préparation rigoureuse, longuement travaillée avec son staff de son équipe BMC qui lui a fait confiance. Cadel symbolise la rigueur inhérente à la réussite du champion sportif.

Je pourrais imaginer et écrire son « mantra » de la valeur Rigueur, avec

– Je travaille dur. Il n’y a pas de remplacement au travail. La réussite passe par un travail bien fait et planifié correctement.

– Je passe le temps nécessaire pour apprendre et maitriser les fondamentaux. – Je suis prêt physiquement, mentalement et émotionnellement à chaque entrainement pour donner le meilleur de moi même.

– Je vis chaque jour mes engagements avec mon équipe sur mes objectifs – J’optimise sans relâche mes points forts, et je continue à travailler mes points faibles.

– Je suis discipliné et attentif. Je résiste à la tentation et reste concentré sur mon projet.

– Je réussis grâce à une exigence de tout instant.

– « La discipline est mère du succès ». Sans discipline, pas de réussite.

 

Fraicheur – humilité – fidélité pour son leader. Pierre Rolland a montré l’étendue de son potentiel, et plus que les jambes, il m’a « bluffé » par sa tête bien sur ses épaules. Il a compris que son excellent tour, ne s’est pas joué que sur sa force de ses jambes. Il a bien expliqué qu’en restant frais, en 3e semaine, grâce à la défense du maillot jaune de son coéquipier Voeckler, il a échappé à des prises de risques d’échappées qui ne mènent à rien, et à des erreurs tactiques … ainsi il a pu suivre un Samuel Sanchez pendant de nombreux kilomètres, avant son attaque ambitieuse et talentueuse de sa fin d’étape à l’Alpe d’Huez… moins surveillé, sans réel poids sur les épaules, il a bien joué sa carte. Pierre Rolland parle souvent de travail. Du travail pour m’améliorer… beau discours, plein d’Humilité.

A Pierre Rolland, je dédis la valeur Humilité …il en faut pour être sportif de haut niveau… comment pourrais être son Mantra ?

– J’accepte de discuter avec mes partenaires et le staff sur les choses que je dois améliorer dans mon jeu pour progresser.

– Je reste disponible et ouvert aux conseils de mes entraineurs et professeurs. Je les écoute et les mets en pratique.

– Je me remets chaque jour en question pour rebondir et aller de l’avant.

– Seule l’équipe gagne ou perd. Un joueur ne suffit pas à lui tout seul pour faire la différence.

– J’estime mon adversaire à sa juste valeur, de manière appropriée, en ne le surestimant pas et en ne le sous-estimant pas.

– Je suis patient. J’accepte de travailler plus pour arriver à réussir. Je sais que les bonnes choses prennent du temps à se réaliser.

– Je sais me remettre en cause sans me dévaloriser et sans me survaloriser.

– Je cherche à tout moment la tranquillité de l’esprit, savoir que je fais le maximum pour devenir le meilleur que je puisse être.

– Je suis vigilant, toujours prêt à évaluer, analyser mes forces et mes faiblesses.

– Malgré les échecs et le temps qui passe, je suis prêt à accepter les plus fortes contraintes sans remettre en cause mon engagement.

– Mes échecs décuplent mon énergie pour progresser

 

Je choisis aussi Thomas Voeckler, longtemps maillot jaune, finissant aux portes du podium ; Il a tout donné le Thomas. Ses anciens formateurs le décrivent comme « courageux, ambitieux, il ne lâchait rien… » « Dans les rapports toujours droit et honnête ». Pointilleux, attentif à tout…il aurait pu être le symbole de la valeur Rigueur… Il a eu aussi l’Humilité de celui qui se savait peut être pas le plus fort, mais qui allait se battre à chaque minute…

je le choisis pour incarner la valeur de la Combativité, du compétiteur.

– Le défi est un moteur pour moi.

– Je prends des initiatives et j’accepte le risque

– Je ne baisse jamais les bras. Je donne 100% de mon énergie pour gagner.

– Je m’engage à fond pour être le plus performant

– Je cherche à gagner et je n’accepte de perdre que si j’ai tout donné

– Je fais face, sans chercher à me cacher derrière les autres

– Je me sens fort et rempli d’énergie quand le meilleur est exigé.

– Dans les moments de doute sur moi et sur les autres, dans des situations de souffrances physiques ou morales….je garde ma motivation et mon implication.

 

Mais pour finir, je voulais sortir du lot, Jean René Bernaudeau, le manager de l’équipe Europcar… au delà des résultats de réussite de son équipe, en chef de bande, et grand visionnaire, lui pense à la pérennité de son entreprise. « Il faut que mon entreprise se développe, j’ai plutôt la tête à 2012 en ce moment »

Un mot pour son leader en jaune « Thomas fait grandir tout le monde » mais un retour sur son groupe sans lequel rien n’aurait pu arriver… les Gène, les Quemeneur, Jérôme, Gauthier, Charteau, ou Turbot … tous ceux qui ont permis que Rolland et Voeckler prennent un peu de lumière…

Bernaudeau, c’est un formateur, depuis 20 ans. Des amateurs de Vendée U, puis des équipes professionnelles Bonjour, Brioches la Boulangère, Bouygues Telecom …Il s’est accroché pour faire vivre ses équipes pro, car il lui faut une ouverture sur « la lumière » pour concrétiser tout son travail de l’ombre, et sa formation pour un vélo beau et propre.

Il est pour moi le symbole de ce Tour. Un homme qui comme Cadel, a été patient, il a œuvré sans faire beaucoup de bruit, aussi humble, dans un cyclisme qui n’était sûrement pas à son goût pendant certaines années passées. Il a persévéré, combattu pour ses idées. Il a gardé la foi dans le cyclisme et dans son projet.

Merci Monsieur Bernaudeau de votre respect de votre projet initial du Vendée U, du respect de votre équipe et de vos coureurs, du respect global vis à vis de votre sport. La palme de la valeur du Respect pour vous. Allez, imaginons votre « mantra » Respect

– Je suis sincère et honnête dans mon projet de formation – Je suis irréprochable dans mon comportement sur le terrain et en dehors du terrain, en particulier dans ma préparation et mon hygiène de vie.

– Je ne suis satisfait de moi-même que si je mets tout en œuvre pour aller au bout de mes engagements.

– Je développe chaque jour une attitude de considération envers mon encadrement, ma hiérarchie, mes employeurs, et mes coureurs.

– J’accepte l’autre tel qu’il est et non tel que je veux qu’il soit. J’accepte ses différences.

– J’ai la volonté de sacrifier mes intérêts personnels pour le bien de l’équipe et du club. J’accepte d’être en retrait, « l’équipe vient en premier »

– Je recherche ce qui est bon pour le groupe. J’aide les autres et je ne vois pas que mon côté des choses.

– J’ai un grand plaisir d’appartenance à mon équipe. J’aime gagner avec eux.

– Je m’engage à me conformer, et à respecter toutes les règles du cyclisme

– Je suis porteur du sens et des principes du cyclisme et de l’esprit Vendée U et de pour moi et pour les autres.

– Je respecte l’institution Vendée U (sa tradition, ses valeurs, son histoire, sa philosophie, etc.) et je coopère avec tous les personnes du centre de formation, à tous niveaux hiérarchiques.

– Je m’investis dans le club et avec toutes les personnes qui dépendent de mon action.

 

Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article, publié dans cyclisme, mental game, news, team building, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s