Golf : Ryder Cup … la compétition est belle ….

 

J’ai aimé ce suspense…
Plus que le score, J’ai eu les larmes aux yeux …une émotion …comme de joie …irrésistible…que je ne comprenais pas tout de suite….pourquoi je suis autant ému en regardant la réussite du putt du 16 du Nord-Irlandais Graeme McDowell … « Son putt au seizième trou était incroyable», a expliqué Colin Montgomerie, le capitaine de l’équipe européenne.
Les deux équipes ne lâchaient rien… le niveau de jeu était "incroyable”, comme le soulignait l’excellent , passionné,  Thomas Levet au commentaire sur Canal+…
tout donner, ne rien regretter…«Je suis très fier. C’est un moment de grande fierté pour nous tous en Europe. Ils ont tous donné 110% et c’est tout ce que je pouvais leur demander», a continué Montgomerie …
Oui, cette fierté nous était retransmit parfaitement, car c’est bien cette émotion de fierté qui me rendait heureux…
j’étais heureux pour eux, mais aussi voir appliquer ce que sont mes valeurs et mes principes de travail avec les sportifs, de donner 100% quelque soit le résultat… juste jouer, jouer en faisant tout pour gagner, et jouer en acceptant les conséquences de gagner ou de perdre, après que j’ai tout fait dans les règles pour gagner sur le court en tennis, le terrain au rugby ou le parcours au golf…
pour paraphraser John Wooden, atteindre le succès, c’est-à-dire cette paix de l’âme de savoir que j’ai fait le maximum pour donner le meilleur de ce que je suis capable de faire.
 
J’ai adoré le retour de Rickie Fowler à partir du 16…impénétrable, ce jeune joueur de 21 ans, les nerfs d’acier, le moral intact, est remonté in extremis sur l’Italien Edoardo Molinari, pour arracher un demi-point crucial et obtenir que la dernière partie livre le verdict du match….le capitaine  américain Corey Pavin confira sa «fierté pour la façon dont les joueurs se sont battus toute la semaine».
 
Merci pour ce bel exemple de ce que peut être la pression du sportif… cette beauté de la compétition à haut niveau… qui laisse indécis jusqu’à la dernière balle…. une fin si sincère, si honnête … Merci pour la leçon…
 
 
Pour le score
Le Vieux continent a remporté la Ryder Cup en s’imposant sur le fil, 14,5 contre 13,5 pour les Etats-Unis.
 
 
 
Les résultats des simples :
Steve Stricker (USA) bat Lee Westwood (ANG) 2 et 1
Rory McIlroy (NIR) et Stewart Cink (USA) font match nul
Luke Donald (ANG) bat Jim Furyk (USA) d’un trou
Dustin Johnson (USA) bat Martin Kaymer (ALL) 6 et 4
Ian Poulter (ANG) bat Matt Kuchar (USA) 5 et 4
Jeff Overton (USA) bat Ross Fisher (ANG) 3 et 2
Miguel Angel Jimenez (ESP) bat Bubba Watson (USA) 4 et 3
Tiger Woods (USA) bat Francesco Molinari (ITA) 4 et 3
Edoardo Molinari (ITA) et Rickie Fowler (USA) font match nul
Phil Mickelson (USA) bat Peter Hanson (SUE) 4 et 2
Zach Johnson (USA) bat Padraig Harrington (IRL) 3 et 2
Graeme McDowell (ILN) bat Hunter Mahan (USA) 3 et 1
 
Publicités

A propos jacques hervet

A unique culture A worldwide Sports top level experience combined with a corporate experience. With the profound conviction in « accompanying an athlete, is helping him to manage himself alone »
Cet article, publié dans général, golf, news, sport, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.